%html(lang='fr') %head %meta(charset='utf-8') %meta(name='viewport' content='width=1024') %meta(name='apple-mobile-web-app-capable' content='yes') %title Voter par internet %meta(name='description' content='Comment voter sur internet de façon sécurisée') %meta(name='author' content='Emmanuel Charpentier') %link(href='http://fonts.googleapis.com/css?family=Open+Sans:regular,semibold,italic,italicsemibold|PT+Sans:400,700,400italic,700italic|PT+Serif:400,700,400italic,700italic' rel='stylesheet') %link(href="css/styles.css" rel="stylesheet") %link(href="css/slides.css" rel="stylesheet") %link(href="js/highlight/styles/sunburst.css" rel="stylesheet") %link(rel="shortcut icon" href="favicon.png") %link(rel="apple-touch-icon" href="apple-touch-icon.png") %body(class="impress-not-supported") .fallback-message %p Votre navigateur ne supporte pas les fonctionnalités requises par cette présentation, donc vous êtes présentés avec une version simplifiée de cette présentation. %p Pour une meilleur expérience, s'il vous plait utilisez l'une des dernières versions des navigateurs Chrome, Safari ou Firefox. #impress #title.step(data-x='0') %h1 Voter %h3 sur internet %h3 de manière sécurisée .footnote .author echarp 2012 RMLL Genève .step(data-rotate-y='-90') %h2 echarp %h3 i.e. «Emmanuel Charpentier» %ul %li informaticien depuis 1998 %li revue de presse %a(href='http://april.org') %img(src='http://www.april.org/sites/default/themes/zen_april/logo.png' alt='Logo April') %li animateur sur Radio Libertaire %li 2 projets de démocratie web .step(data-y='-1000') %h3 Le vote électronique %h3 dans nos élections majeures %h2 c'est le mal! .step(data-y='-1000' data-rotate-x='-90') %h3 La démocratie représentative %h2 n'est pas une démocratie! %h3 (voir conférences
d'Etienne Chouard) .step(data-x='-500' data-y='-1000' data-rotate-y='90' data-rotate='-90') %h2 Montesquieu %cite Le suffrage par le sort est de la nature de la démocratie. %br Le suffrage par le choix est de celle de l’aristocratie. %br Le sort est une façon d’élire qui n’afflige personne; il laisse à chaque citoyen une espérance raisonnable de servir sa patrie. .step(data-x='500' data-y='-1000' data-rotate-y='-90' data-rotate='90') %h2 Abbé Sieyès %h3 (Discours du 7 septembre 1789) %cite.small Les citoyens qui se nomment des représentants renoncent et doivent renoncer à faire eux-mêmes la loi; ils n’ont pas de volonté particulière à imposer. %br S’ils dictaient des volontés, la France ne serait plus cet État représentatif; ce serait un État démocratique. %br Le peuple, je le répète, dans un pays qui n’est pas une démocratie (et la France ne saurait l’être), le peuple ne peut parler, ne peut agir que par ses représentants. .step(data-x='-1000' data-y='-1000') %h2 Avec internet %h3 La règle des 3 unités explose: %ul %li unité d'action: sur tout %li unité de temps: à tout moment %li unité de lieu: partout .step(data-x='-1000' data-y='-1000' data-rotate-x='-90') %h2 Les citoyens %h3 votent sur toute proposition, partout et à tout moment %hr %h3 proposent au vote ce qu'ils veulent et modifient leurs votes autant de fois qu'ils le désirent .step(data-x='1000' data-y='-1000') %h2 L'anonymat %ul %li Perte du lien citoyen / vote %br/ :preserve => destruction d'information %li Utile mais non nécessaire %li Problème de vérifiabilité %li Obstacle à lever .step(data-x='1000' data-y='-1000' data-rotate-x='-90') %h2 Transparence totale %h3 La relation entre les citoyens et leurs votes doit être conservée %hr/ %h3 Sinon il faut faire confiance en des processus, des personnes et des matériels qui ont alors un pouvoir considérable .step(data-y='1000') %h2 3 piliers %h3 Pour une démocratie par internet %hr/ %h3 Un renversement des mécanismes de votes actuels .step(data-y='2000') %h2 Liste électorale %p La liste des citoyens d'une circonscription, dont le vote est comptabilisé dans le résultat d'un scrutin. %ul %li nombre illimité de listes %li chacun est dans plusieurs listes %li chacun gère ses propres listes... s'il le veut .step(data-y='2000' data-rotate-y='90') %h2 Signature chiffrée %p On rajoute à ses votes une signature chiffrée, qu'il est aisé de vérifier par tout un chacun. %p Pour calculer les résultats d'un scrutin, on rapproche les votes et leurs signatures aux listes électorales .step(data-y='2000' data-rotate-x='90' data-rotate-z='-90') %h2 Pair à pair %p Les votes sont hébergés sur le réseau, pas sur un point central .step(data-x='-1000' data-y='1000') %h2 Le plus simple système %h3 (auquel je peux penser) .step(data-x='-1000' data-y='2000') %h3 Listes de diffusion par mail .step(data-x='-1000' data-y='2100') %h3 Signatures PGP ajoutées aux votes .step(data-x='-1000' data-y='2200') %h3 Clés PGP publiques des membres .step(data-x='-1000' data-y='2700') %ul %li les propositions sont envoyées sous la forme de mails %li les votes sont des mails en réponse aux propositions %li la valeur des votes est +1, 0 ou -1 %li les propositions et les votes sont propagés entre les serveurs de listes de diffusion %li tout le monde peut calculer les résultats à tout moment .step(data-x='1000' data-y='1000') %h3 Retrouver une forme atténuée d'anonymat %h2 Le «pseudonymat» .step(data-x='1000' data-y='1000' data-rotate-x='90') %h2 Tiers de confiance %ul %li désignez à la liste électorale un tiers qui va gérer votre identité %li demandez au tiers de confiance un jeton de ré inscription %li ré inscrivez vous sur la liste avec un pseudo et ce jeton .step(data-x='1000' data-y='1000' data-rotate-y='-90') %p Le lien entre personne physique et pseudo n'est pas brisé, mais caché .step(data-z='-100000') %h1 Conclusion %p La démocratie par Internet %p 3 piliers: %ul %li Liste électorale %li Signature chiffrée %li Pair à Pair %p L'anonymat devient pseudonymat #overview.step(data-scale='3.3') .hint %p Appuyer sur la touche espace ou une flèche pour naviguer %script(src='js/impress.js') %script(src='js/highlight/highlight.pack.js') :javascript if ("ontouchstart" in document.documentElement) { document.querySelector(".hint").innerHTML = "

Cliquez sur gauche ou droite pour naviguer

"; } impress().init(); hljs.initHighlightingOnLoad();